L’AGENCE FRANÇAISE DE DÉVELOPPEMENT FAIT CONFIANCE À L’ELC

Chaque année depuis 2006, un Master Professionnel intitulé  » Maîtrise d’ouvrage pour le développement  » est organisé par la branche formation de l’Agence Française de Développement (CEFEB) à Marseille en partenariat avec l’Université d’Économie de Clermont Ferrand.

Le cursus se concentre sur des domaines de compétences tels que l’économie, la finance et la gestion et s’adresse aux cadres supérieurs et aux praticiens du développement d’Afrique subsaharienne, de l’océan Indien, de la Méditerranée et de l’Asie du Sud-Est ayant des responsabilités dans les ministères techniques, le ministère des Finances, les collectivités locales, les entreprises, les institutions financières et les ONG.

 

English Language Consulting a le privilège d’être responsable du module d’anglais dans ce programme, et chaque année, Nick Gooch et moi-même passons deux semaines avec des gens fascinants venant de pays tels que le Sénégal, le Bénin, le Togo, Mayotte, Haïti et Madagascar.

Cette année, comme chaque année jusqu’à présent, nous sommes heureux d’annoncer un taux de réussite de 100% à leur examen d’anglais.

What wonderful teams they are !

 

COMMISSION INTERNATIONALE – REMISE DES DIPLOMES ILEC

Ce mardi 26 avril 2016, dans la salle du conseil de l‘Ordre du Barreau de Marseille, M. le Président R. DURAND, Mme le Directeur A. BOCOVIZ et Mme Alexandra VERDOT, co-directeur de l’Ecole des Avocats des barreaux du Sud-Est, Maître William PETERSON et Maître Marie-France GARCIA BAYAT, responsables de la Commission Internationale ainsi que, bien évidemment, Mme Amy DUTTON, professeur d’anglais, ont eu l’honneur et le plaisir de remettre leurs diplômes d’International Legal English Certificate (ILEC) aux avocats et juristes ayant suivi la toute première session de formation d’anglais juridique, organisée en partenariat entre l’EDA et le Barreau de Marseille.

Ce fut l’occasion de féliciter les diplômés et de partager un moment de convivialité.

A l’issue de la formation, qui s’est déroulée sur 18 mois à raison de 3 heures mensuelles, la presque totalité des participants inscrits à l’examen ont vu leurs efforts couronnés de succès et, pour les plus brillants d’entre eux, avec mention.

Nul doute que leurs successeurs, qui suivent actuellement la deuxième session de formation, et pourront se présenter à l’examen en décembre 2016, obtiendront d’aussi bons résultats.